damnable


damnable

damnable [ danabl ] adj.
• v. 1180; de damner
Vx Qui mérite la damnation ou qui peut la faire encourir. Qui mérite la réprobation. Coutumes damnables. condamnable.

damnable adjectif (latin ecclésiastique damnabilis, condamnable) Qui peut causer la damnation éternelle. Littéraire. Qui mérite d'être damné : Un homme damnable. Vieux. Qui mérite réprobation ; condamnable, détestable : Invention damnable.

damnable
adj. Pernicieux, blâmable.

⇒DAMNABLE, adj.
[Souvent en antéposition avec valeur affective] Qui peut, qui doit être damné :
1. Mon Dieu, que fait donc mon âme d'aller se prendre ainsi à des douceurs si fugitives, le vendredi saint, en ce jour tout plein de votre mort et de notre rédemption! Il y a en moi je ne sais quel damnable esprit qui me suscite de grands dégoûts et me pousse, pour ainsi dire, à la révolte contre les saints exercices et le recueillement de l'âme qui doivent nous préparer aux grandes solennités de la foi.
M. DE GUÉRIN, Journal intime, 1833, p. 160.
P. ext. Qui peut, qui doit être réprouvé. Synon. condamnable :
2. ... c'est l'imprimerie qui met le monde à mal. (...) Que maudit soit l'auteur de cette damnable invention, et, avec lui, ceux qui en ont perpétué l'usage, ou qui jamais apprirent aux hommes à se communiquer leurs pensées!
COURIER, Pamphlets pol., Lettres au rédacteur du Censeur, 1820, p. 34.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adv. damnablement. De manière damnable. Disant à haute voix qu'ils avaient méchamment, traîtreusement, damnablement, (...) occis le duc de Bourgogne (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 4, 1821-24, p. 327).
Prononc. et Orth. :[]. Pour [] et [a], cf. damner. [] ds la majorité des dict. même mod. (PASSY 1914, Pt ROB., WARN. 1968); mais [a] ant. ds Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr. Étymol. et Hist. 1180-90 dampnable (M. DE FRANCE, Purgatoire, 246 ds T.-L.); fin XIIe-début XIIIe s. id. (Dialogue Grégoire, 140, ibid.). Empr. au lat. chrét. damnabilis « condamnable, répréhensible, odieux; mortel (du péché) ». Fréq. abs. littér. :42. Bbg. QUEM. 2e s. t. 1 1970 (s.v. damnablement).

damnable [danabl] adj.
ÉTYM. V. 1180; de damner.
1 Théol. Qui mérite la damnation (personnes); qui peut la faire encourir (choses). || Opinion, doctrine damnable.
1 (…) pour les rejeter (les erreurs particulières) autant qu'il le faut, il faut les rejeter jusqu'à dire qu'elles sont damnables. Or elles ne sont pas damnables, si elles se sont trouvées dans les martyrs, si l'Église les y a vues, et les y a tolérées.
Bossuet, Hist. des Variations, 1er avertissement, XXIV.
N. m. || Le damnable : ce qui est damnable.
1.1 Il faut avoir en soi une théologie qui condamne, qui soupçonne le damnable dans les idées, qui sache retrancher.
Valéry, Cahiers, t. II, Pl., p. 1411.
2 Vx ou littér. Qui mérite la réprobation. || Coutumes, maximes damnables. Condamnable.
2 Tout cela vient de ce que chacun épris de soi-même, veut tout mettre à ses pieds et s'établir une damnable supériorité, en dénigrant tout le genre humain.
Bossuet, Traité de la concupiscence, X.
3 (…) ces damnables victoires (sur les femmes).
Bossuet, Traité de la concupiscence, XVI.
CONTR. Louable, rédempteur, salvateur.
DÉR. Damnablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • damnable — DAMNABLE. adj. des 2 g. (On n y prononce point l M, non plus que dans tous les dérivés du verbe Damner; mais elle alonge la première syllabe.) Qui peut attirer la damnation éternelle, qui peut faire mériter les peines de l enfer. Une opinion… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Damnable — Dam na*ble, a. [L. damnabilis, fr. damnare: cf. F. damnable. See {Damn}.] 1. Liable to damnation; deserving, or for which one deserves, to be damned; of a damning nature. [1913 Webster] A creature unprepared unmeet for death, And to transport him …   The Collaborative International Dictionary of English

  • damnable — Damnable. adj. de tout genre. Qui rend digne de l enfer. Une opinion damnable. action damnable …   Dictionnaire de l'Académie française

  • damnable — 1 (ant.) adj. Condenable. 2 (ant.) Perjudicable. * * * damnable. (Del lat. damnabĭlis). adj. p. us. Digno de condenarse …   Enciclopedia Universal

  • damnable — mid 14c., from O.Fr. damnable or directly from L.L. damnabilis, from L. damnare (see DAMN (Cf. damn)). Related: Damnably …   Etymology dictionary

  • damnable — index contemptible, heinous, odious Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • damnable — accursed, cursed, *execrable Analogous words: atrocious, *outrageous, monstrous, heinous: *hateful, abominable, detestable, odious, abhorrent Contrasted words: admirable, estimable (see corresponding verbs at REGARD n): laudable, praiseworthy… …   New Dictionary of Synonyms

  • damnable — [adj] atrocious, horrible abhorrent, abominable, accursed, blamed, blessed, culpable, cursed, dang*, darn, depraved, despicable, detestable, dratted, execrable, hateful, odious, offensive, outrageous, wicked; concepts 545,570 Ant. admirable,… …   New thesaurus

  • damnable — Damnable, Damnandus …   Thresor de la langue françoyse

  • damnable — (Del lat. damnabĭlis). adj. p. us. Digno de condenarse …   Diccionario de la lengua española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.